EcolOrencin - Club de développement durable - Lycée Marie Laurencin - Mennecy

28 avril 2021

Ecologie et poésie

Gabrielle nous a envoyé ce poème. Merci!

 

 

Poème de Gabrielle

Posté par Tollbi à 20:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]


16 avril 2021

Création d'une haie sèche

Un des objectifs majeurs du club EcolOrencin est de créer des habitats favorisant le développement de la biodiversité. Créer un habitat signifie d'enrichir un espace en y introduisant des éléments favorisant l'installation d'espèces sauvages.

Il faut donc offrir des cachettes, des zones tranquilles et favoriser le développement de la ressource alimentaire. La plupart des oiseaux, mais aussi des mammifères comme le hérisson, ont besoin d'insectes. Une haie sèche est un ensemble de branchages dans lequel des insectes peuvent trouver refuge, ou des larves de coléoptères ou papillon peuvent arriver à terme de leur métamorphose. 

Une haie sèche peut aussi devenir l'habitat de micromammifères (souris) et de lézards, m^me devenir (à partir d'une certaine talle et densité) un lieu de nidification pour les oiseaux.

 

Notre haie sèche est pour l'instant de taille modeste. Mais il fallait enfin commencer pour montrer et expériementer comment nous pouvions procéder. L'idée est donc bien de l'agrandir.

Nous souhaitons aussi construire un muret de pierres, voire créer un habitat pour abeilles sauavges. 

 

 

 

Posté par Tollbi à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Regreen

Le vendredi 19 mars 2021, nous avons reçu la visite de Dr Sierra Jimenez, chercheuse au Muséum de l'Histoire Naturelle à Paris, pour nous expliquer le projet européen Regreen.

L'idée et de suivre et de favoriser le retour de la nature dans des espaces urbanisés ou autrement artificialisés. En même temps, les participants sont invités à suivre l'évolution de la biodiversité des lieux qu'ils gèrent, d'où la nécessité de suivre de protocoles alimentant les sites des sciences participatives (pour le lycée: VigieEcole).

Dr Sierra Jimenez s'occupe tout particulièrement de le rôle et la perception de la nature auprès des adolescents. Deux questionnaires ont été soumis aux jeunes. 

Il faut dire, en auto-critique, qu'une 15aine d'élèves seulement ont pris l'inititaive de participer. 

 

 

 

Home - REGREEN

Regreen promotes urban liveability, through fostering nature-based solutions in Europe and China using evidence-based tools and improved urban governance accelerating the transition towards equitable, green and healthy cities.

https://www.regreen-project.eu

 

Posté par Tollbi à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2021

Plan de gestion

https://le-fresne.paysdelaloire.e-lyco.fr/nos-projets/espaces-verts/gestion-differenciee/

 

Posté par Tollbi à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

RIP Rudi la taupe

Vu le nombre de taupinières, on se doutait bien qu'il y avait une taupe au lycée. Au moins une. On ne les voit quasiment jamais. On manquait donc de preuves. On en a une: le 16 février, découverte d'une taupe morte sur le parking des professeurs. Il est très difficile de connaître la raison du décès. 

Nous souhaitons préserver la présence des taupes au lycée. En effet, elle est souvent victime de pérsécution en raison des taupinières qui gênent les agriculteurs et jardiniers. Pourtant. La taupe se nourrit de vers de terre, de limaces et de larves qui sont souvent considérées comme nuisibles (vers blanc etc.) et il aère le sol. Au moins sur des espaces verts publics, on peut faire l'effort de la conserver et de la laisser vivre. 

Pour réduire la gêne occasionnée par les taupinières, il faudrait qu'on enlève doucement les monticules et que l'on repartisse la terre sans abîmer le trou. On estime actuellement que la taupe n'est pas menacée. Mais quand on fait le tour des espcaes verts d'une ville comme Mennecy, on se rend bien compte qu'elle a été éradiquée quasiment partout ... plus de taupinières ...On peut supposer aussi que la taupe a de plus en plus de mal à circuler en raison des nombreuses zones articfialisées. Comment trouver des partenaires pour la reproduction? En Allemagne en tout cas, après des dizaines d'années de pérsécution, elle a fini par aaccéder au statut d'espèce protégée. Soyons en avance et continuons à la protéger au lycée!

 

 

 

 

 

Posté par Tollbi à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 mars 2021

Fabrication de nichoirs à osmies

L'osmie cornue est une abeille sauvage et solitaire. 'Sauvage' par opposition à l'abeille domestique, celle qui fabrique le miel. 'Solitaire' car elle ne vit pas dans un nid collectif, organisé. Il existe environ un millier espèces d'abeilles sauvages en France. Certaines pondent dans le sol, d'autres creusent des trous dans des falaises sablonneuses et d'autres encore apprécient des tubes creuses.

C'est le cas de l'osmie. On la trouve souvent dans les trous des fenêtres. Elle dépose de la nourriture (necatar, pollen), pose un oeuf, ferme la cellule et rajoute une autre cellule jusqu'à la fermeture du tube. 

IMG_2498

 

On peut mettre des tubes à disposition des osmies. Il faut bien avoir conscience qu'il ne s'agit là pas tellement d'une mesure en faveur de la biodiversité. L'osmie est certainement l'abeille sauvage la moins menacée. Mais il est sympa d'observer son mode de vie et de l'accueillir dans son jardin ou sur son balcon. 

C'est pour cela que nous avons commencé la fabrication de nichoirs à osmies. 

IMG_20210305_133425

IMG_20210305_135128

 

Posté par Tollbi à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2021

Paul-Marie est de retour

Vous souvenez peut-être de Marie-Paule, trouvée au mois de novembre, assez maigre, du côté de la mare. Pendant les trois mois passés au centre de soins à Vert-le-Grand, au cours desquels on s'est rendu compte que c'était plutôt un garçon, il a plus que doublé de poids. Ces dernières semaines, il était même en hibernation au centre.

Récemment, on m'a appelé pour me proposer de le remettre dans son milieu naturel. Après une dernière pesée (615 grammes)

IMG_20210303_111530, j'ai emmené Paul-Marie avec son nid au lycée. Le carton (son nid) rempli de papier journal et de paille, rentrait parfaitement bien dans l'abri à hérissons que Philippe P. nous avait fabriqué il y a quelques années. J'ai juste rajouté un sol et un bout de bâche pour protéger le nid contre l'humidité. 

 

 

 

 

IMG_20210303_115937

Pose de planches au sol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le carton avec le nid est sous l'abri en bois

IMG_20210303_120020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Astuce: afin de savoir si le hérisson s'est réveillé, on fixe du papier toilette devant l'entrée. S'il est déchiré le matin, on sait que le hérisson est sorti. Paul-Marie, s'est effectivement réveillé en raison de la pesée et du transport et a quitté le nid. Il y avait à boire et à manger pour lui. Espérons qu'il a bien retrouvé son nid. La deuxième nuit, le papier était intact. Mais on ne peut pas savoir si Paul-Marie est bien au nid .... Il serait bien qu'il ait repris son hibernation. Les températures ont baissé et il y a peu à manger (mis-à-part une réserve de croquettes à côté de son abris). 

IMG_20210303_122046

Posté par Tollbi à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2021

Terreau

Quand on plante, on utilise souvent du terreau. Méfiance ... Regardez bien les étiquettes. En effet, la plupart des terreaux vendus dans le commerce contiennent de la tourbe. La tourbe provient de zones humides ..; Peut-être que certaines zones humides permettent une exploitation durable de la tourbe avec une ré-naturalisation des lieux ...; mais ça se saurait! Ce serait certainement affiché sur le sac.

J'ai trouvé une vidéo (en allemand) qui montre la production de la tourbe. C'est un film promotionnel. En effet, le producteur s'engage à ré-naturaliser les marais. Mais on peut se faire une idée de la violence de l'intervention dans le milieu naturel. On peut supposer que la majeure partie de la tourbe vendue dans le commerce ne sort pas de productions durables ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Jardinerie Gerbeaud encourage d'ailleurs les jardiniers à remplacer la tourbe par le compost. Bravo Gerbeaud!

Moins de tourbe au jardin, un geste pour les tourbières

Tourbière La tourbe, ce substrat léger bien connu des jardiniers, est une matière fossile qui se forme dans les tourbières, où l'eau stagnante est propice au développement de certaines plantes ( mousses, en particulier les sphaignes, mais aussi carex, joncs...). Dans ce milieu acide (pH de 4 à 5), très pauvre en oxygène, les débris végétaux subissent une décomposition partielle.

https://www.gerbeaud.com

 

 

 

Posté par Tollbi à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vidéo de présentation du club Ecolorencin

 

A la rentrée 2020, d'anciens élèves qui avaient été très engagés dans le club sont venus présenter nos activités ainsi que les activités d'un éco-délégué aux élèves de Seconde. Une prestation de Pro! Merci beaucoup à Amélie, Lise, Alexandre et Yoan. 

(le choix vestimentaire d'une des élèves a été vivement critiqué par une collègue ... je confirme, il s'agit d'une tenue non-conforme au règlement intérieur ... mais je n'arrive pas à couper la vidéo ... )

 

 

Posté par Tollbi à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les pipistrelles du lycée

 

La semaine passée (fin janvier 2021), Maya nous a signalé la présence d'une chauve-souris en salle polyvalente. Elle a dû passer par un trou dans les faux-plafonds. On suppose qu'il y a au moins deux groupes de Pipistrelles qui vivent au lycée: l'un au-dessus de la salle polyvalente et l'autre au-dessus de la salle de dessins. En effet, nous avons déjà trouvé des chauves-souris mortes dans la salle de dessin (à la fin de l'été...). Visiblement, elles rentrent par un trou dans le plafond et ne retrouvent plus ce passage pour resortir. Le trou dans la salle du dessin a été bouché. Evidemment, les chauves-souris ont une autre sortie, celle par laquelle elles rentrent et sortent normalement (mais nous nous ne savons pas où ça peut être) pour chasser dehors.

Le sauvetage de la Pipistrelle de la salle polyvalente s'est bien passé. Mais il fallait d'abord trouver cet animal qui pèse tout juste un peu plus que cinq grammes (autant comme un morceau de sucre). 

Pipistrelle_LI

 

L'animal a pu être prise avec une serviette à laquelle elle s'est ensuite accrochée. Elle n'a pas essayé de s'envoler pendant la capture. En revanche, lors du transport du carton dans la cour, elle est subitement sortie du carton et s'est envoloée. J'aurais bien aimé la relâcher en soirée ... mais tant pis, je pense qu'elle a pu survivre. Il ne faisait pas très froid et elle n'était pas loin de sa colonie.  

 

 

Merci à Manoa et Vassili d'avoir pris la vidéo. 

 

Posté par Tollbi à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]